Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Putain de syndrome

Notre Journée à l' hôpital Trousseau

 

Le lundi 02  octobre, nous avions rendez vous à l'hôpital Trousseau, un endroit que nous connaissons maintenant assez bien, pour y être allé plusieurs fois pour différentes desensibilisations (arachide, cajou, etc). Le rituel est bien rodé : arrivée à 07 heures 30, prise en charge par une infirmière, installation dans la chambre, réponses aux questions du docteur. Ah, petite nouveauté, donc, ce fameux syndrome de Shprintzen Goldberg.

Tout va bien, Roman est détendu, il fait des assouplissements, il est souriant. Je me demande comment, avec ma femme, nous avons pu faire un enfant aussi souple. je peux tout juste toucher mes pieds, et encore, je ne suis pas sûr de ne pas me démettre une vertèbre en le faisant... Prise de la tension, les constantes sont bonnes. Prise de sang. Roman à droit au gaz hilarant. Ça fait toujours bizarre de voir quelqu'un rigoler avec une aiguille dans le bras. Remarquez, même sans gaz hilarant, Roman arrive à rire dans des situations ou vous stresseriez. Ainsi, l' an dernier, opéré pour un ongle d' un des gros orteils, abimé, il rigolait en partant au bloc...

Bon, revenons à nos moutons. Les infirmières ont du mal à trouver du sang. Changement de bras. Enfin, ça coule. Pose du cathéter, pansement. les séances peuvent commencer.  Toutes les vingt minutes, une infirmière vient donner à Roman des morceaux de pistache mélangés dans de la compote. Pour passer le temps, nous regardons les chansons à la télé, je discute un peu avec la maman du petit Sébastien, l' autre enfant occupant la chambre, venu, lui, pour une désensibilisation à l' arachide. 

Ilest deux heures passés quand nous mangeons. Classique : poulet pommes de terre rissolées, fromage, yaourt, compote pour le fiston qui engloutit tout, et sandwichs pour le papa. Les minutes passent, Roman commence à partir dans tous sens. Puis la séance se termine avec le docteur que nous avons vu le matin. Tout s' est bien passé. Roman est donc, normalement, débarrassé de ses allergies alimentaires. Renouvellement du protocole avec la trousse de secours, pour un an, mais il peut manger de tout, sans problème. 

Deux gentilles infirmières (les infirmières sont toujours gentilles) viennent ôter le cathéter, mettre un pansement, et nous voilà libres. Il reste cependant des allergies aux poils d' animaux. Les résultats des tests sanguins nous serons communiqués d' ici deux semaines. Nous rentrons à la maison, bien fatigués, mais satisfaits. Autre satisfaction : depuis que nous redonnons de la mélatonine à Roman, il dort comme une masse. Pourvu que ça dure!

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article